Il y a 165 kms en passant par Adamax et Okondela pour rejoindre le prochain parc d’OKAUKUEJO. Nous verrons beaucoup de lions sur le trajet: solitaire, en couple, en famille… Il y a beaucoup de bébés de toutes les races. Les points d’eau sont de plus en plus fréquentés, jamais vu autant de races d’animaux ensemble même en Afrique du Sud. c’est un régal pour les photos !!! C’est le gros avantage de cette réserve  par rapport à celles de l’Afrique du Sud, le paysage est tellement sec et pauvre que tous les animaux se ruent sur les points d’eau à toute heure de la journée et qu’on y voit donc toujours quelque chose…

 

 

Le camp d’OKAUKUEJO est le plus touristique car il n’est qu’à 17 kms de l’entrée principale du Parc: l’ANDERSON GATE. Il y a vraiment beaucoup de monde. Impossible d’y avoir une place si on n’a pas réservé à l’avance, même en semaine.

On nous donne un emplacement sous un arbre avec 3 énormes nids de tisserins magnifiques, tellement beaux que de nombreux touristes nous accaparent pour les prendre en photos.

 

 

Beaucoup de gens autour du point d’eau du camp, il faut jouer des coudes pour s’en approcher. De nombreux éléphants se sont accaparés la mare. On en verra de plus en plus à partir de là, pas de doute, ils se souviennent et évitent soigneusement la partie ouest du parc et le camp d’OLIFANTSRUS !!! La mémoire d’éléphant  n’est pas une légende…

 

 

On dîne au restaurant du camp, c’est un buffet, pas gastro mais assez bon quand même mais très bruyant parce que c’est bondé.
La nuit sera courte parce qu’on est réveillés très tôt (4h30!) par les bus de touristes qui font chauffer leurs moteurs avant de partir sur les pistes. Une petite écureuil de terre vient nous faire du charme pour partager nos céréales du petit-déjeuner. Elle n’est pas farouche du tout, elle nous grimpe même sur les genoux !

 

 

Info importante: il y a une station essence et une piscine dans le camp.

 

 

 

Partagez...
Pin Share
error: Contenu protégé !
%d blogueurs aiment cette page :