JOUR 2 – De Apollo Bay aux 12 Apôtres

 

 

MAITS REST FOREST

A 15 mns (17kms) d’Apollo Bay, en suivant la Great Ocean Road qui s’enfonce dans les terres à cet endroit, la Maits Rest Rainforest est une forêt primaire plantée d’eucalyptus géants et de fougères arborescentes…
Considérée comme une des plus belles forêts d’Australie, on la visite via un chemin balisé sur une passerelle en bois qui fait une boucle de 800 mètres.
Cette balade exceptionnelle se fait en 30 à 45 mns de marche sans difficulté dans un paysage de végétation luxuriante incroyable digne de Jurassic Park… on y a vraiment l’impression de faire un retour dans un passé très très lointain !!!
La forêt est un des meilleurs endroits pour voir des vers luisants à la nuit tombée…
L’entrée y est gratuite mais les chiens y sont interdits.

 

CAPE OTWAY

La Great Ocean Road continue vers le sud à travers un paysage étonnant: une route sinueuse bordée d’arbres morts tout blancs! On dirait une scène de post incendie pourtant aucune trace de feu et le sol est recouvert de verdure… étrange!
En fait, il semblerait que ce soient les koalas qui aient détruit tous ces arbres d’après ce qu’on nous a dit… Ce spectacle de désolation est, bizarrement, très beau et très photogénique, limite féérique et on ne peut s’empêcher de s’y arrêter pour l’admirer…

 

 

Dès que les arbres redeviennent plus feuillus, un peu plus loin, les coupables se montrent. Il y a des koalas partout, même sur les branches au dessus de la route! Il est donc très facile de les voir… On ne peut pas les louper parce qu’ils créent forcément un ralentissement, voire un arrêt complet, dans la circulation !!! Et si exceptionnellement, la circulation est fluide, il est  conseillé de ralentir pour ne pas risquer de les écraser car ils n’hésitent pas à traverser la route…

 

 

En continuant la route vers le sud, il faut quitter la Great Ocean Road qui part sur la droite pour continuer tout droit sur le Cape Otway et son célèbre phare. S’il n’y a qu’un à visiter sur le parcours, je pense que c’est celui-ci…

 

CAPE OTWAY LIGHTSTATION, 1140 Lighthouse Road Cape Otway

Situé au point le plus au sud de la Great Ocean Road et construit en 1848, ce phare est le 2ème phare bâti sur le continent et le plus ancien encore existant.
Considéré comme le plus important phare par les historiens, il était appelé « le phare de l’espoir » par les marins et les migrants. Pour ces derniers, qui avaient passé de longs mois en mer, il était la première vision de la terre après avoir quitté l’Europe et malheureusement parfois la dernière car c’était un haut lieu de naufrages !!!
Evidemment, la vue à 360° depuis le sommet sur la « Shipwrest Coast » (la Côte des Naufrages)est magnifique. Il faut grimper 78 marches pour l’atteindre dont la dernière partie ressemble plus à une échelle métallique, ce n’est donc pas recommandé aux personnes à mobilité réduite.
La visite se fait seul, à son rythme. Des brochures explicatives en plusieurs langues sont disponibles. Des « History Talks » sont proposés à 11h00, 14h00 et 16h00. le tarif est le même que l’entrée seule si on l’achète en ligne…
Il y a un parking gratuit mais il est petit et souvent bondé.
L’entrée est à 18,50 AU$ (12€)/adulte, 7 AU$ (4,50€)/enfant et 47 AU$ (30€)/famille. Attention, la couverture mobile est très faible sur place, il faut donc bien enregistrer les billets achetés en ligne…
Ouvert tous les jours de 10h00 à 16h30.

 

 

Ne manquez pas le LIGHTKEEPER’S CAFE, pour déjeuner ou juste prendre un café. Il offre une vue spectaculaire sur le phare et l’océan depuis sa terrasse.

En sortant du phare, un sentier, sans panneau, partant sur la gauche vers la forêt nous a interpellé et on l’a suivi par simple curiosité… C’était une bonne idée parce qu’après avoir traversé un enchevêtrement de végétation luxuriante, on s’est retrouvé devant une hutte aborigène traditionnelle étonnante.
On découvrira par la suite que c’est le lieu où se tient le « Native Plant Talk », un « tour-hommage » qui fait découvrir les coutumes et les plantes utilisées par les aborigènes qui vivaient sur ces terres avant la construction du phare. Il est conduit en anglais-australien et pour en saisir toutes les nuances, il vaut mieux bien se débrouiller dans la langue!
Peu de publicité sur ce « tour », il est pourtant très intéressant et instructif.
Il y a 2 sessions, à midi et 15h00 et tout comme l’History Tour, il coûte le même prix en incluant l’entrée du phare si on le prend en ligne sur le site…

 

Hébergements

LIGHTKEEPER’S COTTAGE, Cape Otway Lightstation, Otway Lighthouse Road, Cape Otway

On peut loger dans la maison originale du gardien du phare qui date de 1859! Elle est divisée en plusieurs logements plus ou moins grands à partir de 210 AU$ (135€). Bien anticiper la réservation en période de passage des baleines car ils sont réservés longtemps à l’avance…

 

 

BIMBI PARK, 90 Manna Gum Dr, Cape Otway

Ce camping, magnifiquement situé au milieu des koalas propose des hébergements pour tous les budgets, de l’emplacement de camping jusqu’au bungalow de luxe. Les camping pods (cabanes) sont à partir de 49 AU$ (31€), les bungalows (sans sdb) à partir de 69 AU$ (44€), (avec sdb) à partir de 100 AU$ (64€). Une excellente adresse qui est très très réputée chez les locaux…

 

CASTEL COVE

En reprenant la Great Ocean Road depuis le Cape Otway, on arrive rapidement au point de vue sur Castle Cove. Un joli point de vue de plus parmi les innombrables que compte la route.

 

 

JOHANNA BEACH

Un peu plus loin, se trouve une des plus belles plages de la côte. Il faut quitter la Great Ocean Road pour y accéder, prendre la Red Johanna Rd puis la Blue Johanna Rd. Elle est gravillonnée sur presque toute la seconde moitié!
C’est une longue plage de sable blond, dangereuse pour la baignade mais réputée pour le surf et la pêche. On peut y passer la nuit dans un camping rudimentaire , le JOHANNA BEACH CAMPGROUND qui ne propose que des emplacements sans facilités mais avec une vue imprenable…

 

 

LAVERS HILL

La Great Ocean Road remonte ensuite dans les terres jusqu’à Lavers Hill, un petit village qui ne comptait que 78 habitants au recensement de 2016!
On voulait faire une étape dans un endroit qu’on nous avait chaudement recommandé, THE SHOPPE, un petit café construit en matériaux locaux recyclés. On devait y trouver de l’information touristique, une expo d’objets locaux, un des meilleurs cafés et… malheureusement, il était fermé… dommage!

 

MELBA GULLY, Great Ocean Road, Lavers Hill

La route passe ensuite devant cette autre forêt primaire tropicale naturelle. On la surnomme le Joyau des Otways, c’est l’endroit le plus humide de l’état du Victoria!
On la visite via un sentier qui fait une boucle d’1,5 km depuis la zone de pique-nique, le MADSEN’S TRACK NATURE WALK. Il passe devant la Cascade d’Anne et le Big Tree, un arbre de 27 m de circonférence qui aurait plus de 300 ans.
Assez similaire à la Maits Rest Forest, c’est LE meilleur endroit pour observer les vers luisants. Penser à emporter une lampe…
On n’a malheureusement pas attendu la tombée de la nuit pour les voir parce qu’on était trop loin de notre prochain hébergement, qu’il est trop dangereux et interdit par les loueurs de voiture de conduire la nuit et qu’on avait prévu d’atteindre les 12 Apôtres pour le coucher du soleil alors on a repris la route…

 

 

GREAT OCEAN RD WILDLIFE SANCTUARY, 29 The Boulevarde, Princetown

20 kms plus loin en suivant la Great Ocean Road, on s’arrête à ce sanctuaire animalier. L’entrée est chère: 25 AU$ (16€)/adulte, 13 AU$ (8€)/enfant et 65 AU$ (41€)/famille mais elle contribue à l’entretien du parc qui est géré de façon familiale.
On peut rentrer dans les enclos et caresser les animaux (15 AU$ (9€) de plus pour les dingos!). Je conseille surtout cette visite aux enfants qui apprécieront sûrement plus cet endroit qui nous a un peu laissé sur notre faim…
Un bon point pour la sympathie du personnel, les magnifiques pancartes explicatives et le petit resto, l’EARTHBOUND CAFE, dont la déco et les plats maison donnent envie de s’y poser un moment…

 

Hébergements

Moins de 10 kms plus loin, avant le grand virage, sur une petite route sur la gauche, Old Post Office Rd, juste après les arrêts de bus, il y a 2 hébergements où j’ai regretté de ne pas loger parce qu’il y en a pour tous les goûts et les budgets…  mais j’avais réservé dans un autre établissement malheureusement!

Situés 5 kms avant les Gibson Steps et les 12 Apôtres, c’est l’emplacement idéal pour aller y assister aux coucher et lever de soleil.

THE 13TH APOSTLE BACKPACKERS, 28 Old Post Office Road, Princetown

Une auberge de jeunesse qui propose des chambres avec sdb commune à partir de 90 AU$ (58€) et des lits en dortoir à partir de 35 AU$ (22,50€).

12 APOSTLES INN, 31 Post Office Rd, Princetown

3 bungalows: twin, double ou familial à partir de 120 AU$ (77€) et un restaurant où on peut diner ou prendre un take-away et aller le déguster devant le coucher du soleil sur les 12 Apôtres !!!

 

1km plus loin, se trouve PEBBLE POINT, 20 Old Coach Road, Princetown, un hébergement glamping avec 6 tentes safari grand luxe avec chacune, une terrasse avec vue sur l’océan. A partir de 160 AU$ (103€).

 

On a logé au TWELVE APOSTLES MOTEL & COUNTRY RETREAT, 314 Booringa Rd, Princetown à 3 kms du site des 12 Apôtres, sur une route perpendiculaire à la Great Ocean Road. Si l’emplacement était parfait, l’hébergement l’était beaucoup moins. On avait réservé un cottage indépendant à 145 AU$ (93€) avec petit déjeuner compris et on s’est retrouvé dans une des chambres contiguës d’un alignement sans aucun charme, sûrement le motel, qui faisait plus penser à un logement ouvrier. Rien à voir avec les photos du site !!!
Le gérant, peu sympathique, n’a jamais voulu rectifier l’erreur de ce tarif prépayé. Le petit déjeuner du lendemain matin, très succinct, nous a été servi sur un plateau laissé devant notre porte !!! Bref, une adresse que je ne recommande pas à moins de choisir l’hébergement directement sur place . Je n’en ai d’ailleurs fait aucune photo…

 

COUCHER DE SOLEIL AUX 12 APOTRES

On se doutait qu’on ne serait pas tout seuls pour admirer ce célèbre site à un des moments privilégiés mais on ne s’attendait pas à la foule qu’on y a trouvé…
Le parking gratuit a beau être très grand, on a eu du mal à trouver une place !

C’est depuis une longue passerelle et une plate-forme d’observation qu’on peut admirer les 12 Apôtres sur la droite et les Gibson Steps sur la gauche. On pensait pouvoir se trouver un petit coin tranquille pour prendre un apéro tranquille devant le spectacle du coucher du soleil mais il est interdit de sortir du sentier balisé (les gardiens y veillent!). C’est donc depuis un banc sur la passerelle qu’on s’est installés, avec tous les touristes qui passaient… ça manquait un peu de romantisme quand même d’autant plus que ce soir-là, le sunset n’était pas un des plus beaux !!!

On s’est consolés en se disant que le lever de soleil depuis la plage le lendemain matin serait plus tranquille et plus propice à s’imprégner de la majestuosité de l’endroit…

 

 

Note: comme dans tous mes articles, les prix convertis en euros sont calculés au taux du jour où l’article est écrit et sont arrondis à l’euro supérieur ou inférieur. Ils ne sont donnés qu’à titre indicatif…

 

 

 

Partagez...
Pin Share
error: Contenu protégé !
%d blogueurs aiment cette page :