Je pense réellement que le meilleur bagage sera celui qui conviendra le mieux à votre voyage parce qu’on n’a pas les mêmes besoins pour un séjour fixe ou itinérant, un road-trip, des déplacements en transports publics ou en voiture, un voyage organisé ou d’affaires, un séjour des amis… Alors quel est le meilleur bagage pour voyager,  sac de voyage, valise ou sac à dos? Voici mon récapitulatif des avantages et des inconvénients de chacun…

1) La valise:

Je ne conçois de n’emmener que le modèle japonais avec coque rigide et 4 roues, celle qui « avance toute seule »… Son avantage principal, c’est la protection qu’elle apporte à tout ce qu’elle transporte… Protection contre la pluie quand elle reste un moment sur le tarmac, contre les manipulations des bagagistes qui ne sont pas réputés pour être des modèles de tendresse, contre le vol dans les aéroports ou les hôtels.

Il est nécessaire d’ avoir une serrure ou un cadenas TSA si on va aux Etats Unis car les douaniers sont habilités par la loi fédérale à ouvrir tout bagage pénétrant sur le sol américain sans la présence du propriétaire et si la serrure ou le cadenas ne sont pas compatibles TSA donc ne peuvent s’ouvrir à l’aide de la clé spéciale que possèdent l’autorité des transports américaine, on les retrouvera  forcés et la valise ouverte sans avoir le moindre recours.

Pour plus de sécurité, j’emmène également un anti-vol à vélo rigide pour pouvoir l’attacher à un montant rigide quand je dois la laisser quelque part.

Un autre avantage également, c’est de retrouver des vêtements en bon état et pas trop froissés…

L’inconvénient principal, c’est son encombrement. Il n’est pas toujours facile de la caser dans une voiture ou de l’ouvrir dans une petite chambre !!! De plus, elle pèse 3 ou 4 kgs au minimum à vide et ça rentre en considération avec la limitation de poids des bagages.

Les valises du futur:

  • Je rêve toujours d’une valise télécommandée qui me suivrait au doigt et à l’œil… Un rêve pas si fou quand on voit la dernière nouveauté: la MODOBAG. Une valise motorisée que les voyageurs peuvent faire rouler de manière classique, en la tirant derrière eux, mais également la « chevaucher » et la piloter à l’aide un guidon. Son autonomie est de 6 miles, soit près de 10 km et sa vitesse peut atteindre les 12 km/h. Elle dispose en plus de deux ports USB pour charger les appareils mobile. Pus de renseignements sur le site.
  • La valise BARRACUDA pour les hyper connectés. Sa poignée, pivotante à 360° cache une tablette pour poser son ordinateur. Elle comporte une batterie pour recharger ses appareils  électroniques en USB et une puce GPS pour la localiser. De plus, elle se plie.
  • La valise BOX2FLY en carton recyclable résistant à la pluie, super légère (850 grs), aux dimensions exactes (55x40x20cms) requises par les compagnies aériennes pour voyager en cabine. Elle supporte 10 kgs et est ré-utilisable.    

2) Le sac de voyage:

Evidemment, je parle du sac avec roulettes et poignée rétractable sinon il vaut mieux prendre un sac à dos !!! Son principal avantage est son faible encombrement et sa légèreté une fois vidé. Il est aussi beaucoup plus facile à caser dans une voiture ou dans une chambre. Malheureusement, il n’est pas trop protecteur contre la pluie ou le vol…On peut le faire emballer dans du film dans presque tous les aéroports: Safe Bag,  mais il sera tout saucissonné et bonjour à l’arrivée si on n’a pas de couteau ou de ciseaux sous la main( interdits en cabine, je vous le rappelle ) pour le déballer!!!

Pas facile non plus de le sécuriser contre le vol avec toutes ses poches. Un cadenas sur le zip principal est un minimum mais il faut bloquer la fermeture en arrimant le cadenas sur le sac sinon il peut être ouvert ni vu, ni connu avec un simple stylo… Si vous ne connaissez pas la méthode, voici une vidéo l’expliquant.

 

 

Il existe des sacs de voyage à roulettes spécialement dédiés à certains équipements sportifs: surf, kitesurf, golf dans lesquels on peut rajouter des vêtements.
Ces sacs appelés « équipements sportifs » par les compagnies aériennes sont taxés ou non, plus ou moins lourdement. Je vous invite donc à consulter ce site  qui répertorie ces taxes par compagnie aérienne. Il vaut mieux de toute façon consulter le règlement interne à la compagnie et l’enregistrer afin de pouvoir le montrer à l’agent d’enregistrement qui ne le connaît pas forcément… Expérience vécue…

3) Le sac à dos:

J’avoue que je ne suis pas trop sac à dos à part ponctuellement pour des excursions et c’est un petit sac.
Les inconvénients principaux: le poids sur les épaules, pouvoir se le faire ouvrir d’un coup de rasoir sans rien voir puisqu’on l’a dans le dos, la difficulté de récupérer les affaires qui sont dans le fond… Son principal avantage est la liberté de mouvement qu’il apporte en laissant les 2 mains libres. Irremplaçable pour des randonnées ou un voyage roots itinérant à pied ou en transport en commun.

TOURDUMONDIST a édité un excellent article sur comment bien choisir son sac à dos et un comparatif des meilleurs sacs. 

Bien penser à le mettre dans un sac plastique à l’enregistrement des vols pour éviter qu’une des sangles ne se coince dans les automates ou les tapis roulants.

Nouveautés:

  • le sac à dos « Wolffepack« ,  qui se ramène vers l’avant pour plus d’accessibilité et surtout plus de sécurité.
  • le sac à dos  » Koraloc« , qui permet de porter une planche de surf

4) La housse à vêtements:

Si on veut transporter un costume,  un tailleur ou une robe pour aller à une cérémonie, elle est indispensable (surtout si les vêtements en question sont en lin!) pour les préserver du froissage. Elle peut être utile également quand on part l’hiver dans les pays chauds pour ranger les vêtements du voyage qu’on ne reportera qu’au retour.

Là, je vais vous faire de la peine et répondre à une question que l’on me posait sur quasiment chaque vol: non, il n’y a pas de penderie en classe économique dans les avions, uniquement en classes affaires et première !!! Donc vous ne pourrez pas suspendre votre housse durant le vol à moins de voyager dans ces 2 classes. Il est évident que l’équipage essaiera toujours de trouver une solution pour la housse contenant l’imposante robe de mariée que transportent les tourtereaux qui partent en voyage de noce aussitôt après le mariage (ça arrive souvent…) mais en général, on vous invitera à ranger votre housse dans votre coffre à bagages si vous voyagez en classe économique.

La housse semi-rigide peut également servir de sac de cabine et celle totalement souple peut être roulée dans une valise ou un sac après usage.

Elle peut être une bonne alternative au sac de cabine à roulettes pour un court séjour…

5) Le sac de cabine:

Je vois beaucoup de passagers s’en servir comme d’un fourre-tout où ils mettent tout ce qui ne tient pas dans la valise. Ils font souvent plus de 12 kgs (le poids autorisé)et dépassent souvent les dimensions réglementaires: (somme des 3 côtés= 115 cms). C’est la galère pour le porter le long des immenses couloirs jusqu’à l’avion et ensuite pour le caser dans le rack à bagages. De plus, il y a une recrudescence des vols dans les sacs cabine pendant les vols de nuit, il vaut mieux l’avoir près de soi… Il donc conseillé de le fermer à clé s’il est placé loin de vous…

Si vous voulez emporter des produits liquides type cosmétiques, aliments bébé ou médicaments, referez vous aux consignes que donnent les compagnies aériennes.

Perso, je prends un grand sac pliable style Longchamp dont je détaillerai le contenu dans le chapitre suivant.

Une airport jacket (veste d’aéroport) où l’on peut mettre jusqu’à 15 kgs dans des poches spécialement conçues est en projet et devrait être mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2017. Elle permettrait donc de se passer de sac cabine ou d’emporter plus d’affaires personnelles avec soi en cabine… A suivre…

Si vous voyagez avec un enfant , pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en l’équipant d’une valise cabine où il pourra transporter ses jouets préférés tout en la chevauchant, tirée par ses parents, durant  l’attente de l’embarquement ou le long de ces (souvent) interminables couloirs de correspondance?  La TRUNKI, par exemple, est disponible dans des designs que les enfants adorent: ambulance, camion de pompier, bateau de pirate, licorne, entre autres… 

 

En conclusion:

Tout dépend de mon voyage… Je prends une valise pour un voyage en avion dans une destination urbaine et un sac de voyage pour un voyage nature ou sportif.

Quand on est 2, on prend une valise et un sac , la valise pour les choses fragiles et de valeur et le sac pour le reste. Et je rajoute toujours un sac pliable d’appoint pour rapporter des souvenirs ou alléger mes bagages s’ils dépassent le poids autorisé.

Quelque soit le bagage utilisé, penser à mettre son nom avec ses coordonnées à l’intérieur au cas où l’étiquette extérieure se détacherait (ce qui est fréquent). Renseigner son adresse mail et son téléphone portable pour être contactable ailleurs que chez soi… Inutile de mettre un joli porte-étiquette sur le bagage de soute, 1 fois sur 2, ils sont volés !!! Le réserver pour le sac cabine qui permettra de le retrouver vite si on l’oublie dans l’avion…

 

 

 

 

Partagez...
Pin Share
error: Contenu protégé !
%d blogueurs aiment cette page :