Wave Rock

 

Wave Rock n’est qu’une de la centaine de formations rocheuses de la région du WHEATBELT mais elle est, de loin, la plus spectaculaire!

Elle se situe à 4kms à l’est de Hyden, une toute petite ville de moins de 400 habitants. Etonnamment, les premiers pionniers qui s’y sont installés dans les années 1920 étaient des coupeurs de bois de santal! Le bois de santal avait, à l’époque, une valeur similaire à l’or car il était utilisé en pharmacie, en cosmétique et surtout en Chine où il était exporté massivement pour les temples bouddhistes!
Un de ces coupeurs de santal, Hyde, habitait près du rocher, Hippo’s Yawn qui avait donc été baptisé: Hyde’s Rock (le rocher de Hyde), le nom a été conservé mais mal imprimé et est donc devenu Hyden Rock…
En fait, la Wave Rock n’est qu’une partie, un côté, de cette énorme colline rocheuse qu’est Hyden Rock.

 

C’est donc en fin d’après-midi qu’on arrive à notre hébergement de Wave Rock: le Wave Rock Caravan Park situé au pied de la vague.

On avait le choix de loger dans Hyden ou complètement dans la nature avec un minimum de facilités autour, surtout en saison creuse, et on a préféré s’imprégner au maximum de l’endroit avec un hébergement au plus près de la vague. Si près qu’on a même le temps d’un bon bain rafraichissant dans la piscine, très agréable après cette journée de route poussiéreuse, avant de nous installer pour le coucher de soleil…
On a décidé de se poser 2 nuits pour avoir une journée entière à consacrer au site et tout ce qu’il y a à y voir…

 

Hébergements:

 

WAVE ROCK CARAVAN PARK, 1 Wave Rock Road, Hyden

Il n’y a pas de meilleur endroit pour loger sur place et rien de plus près parce qu’on est carrément dans l’enceinte de la vague. On peut donc y aller en quelques minutes à pied, à n’importe quelle heure de la journée sans payer les 12 AU$ (7€) d’entrée et le parking de la voiture.
On ressent tout de suite la fin de la haute saison et le début de la creuse car le personnel à l’air fatigué et avare en renseignements mais le bon côté, c’est qu’on est quasiment tout seuls. On peut choisir notre bungalow et profiter de cette vague un peu comme avant 1963 où elle est devenue touristique après qu’un photographe remporte le 1er prix du concours international de Kodak à New York en 1963/1964 avec une ses photos…

On a pris le bungalow 1er prix à 130 AU$ (81€)/nuit et il était spacieux avec une chambre séparée et une cuisine bien équipée, rien ne manquait pour notre dégustation d’écrevisses!
Il est également possible de camper dans le parc avec sa tente ou son camping-car et cerise sur le gâteau, le parc est entouré d’une très jolie clôture décorée de kangourous.

 

 

WAVE ROCK RESORT, 1 Wave Rock Rd, Hyden

L’unique autre possibilité pour loger sur le site mais plus loin de la vague, 2 kms, près du Lake Magic, c’est ce complexe de 14 villas dites de style colonial. Chacune est équipée pour recevoir 6 personnes. La haute teneur en gypse du lac empêchant quasiment toute vie végétale aux alentours, l’environnement est plutôt désert. Leur seule facilité est la Salt Pool, juste devant, qui ne leur est pas exclusivement réservé et leur meilleur atout, une vue magnifique sur le coucher de soleil sur le lac!
Villa à partir de 155 AU$ (96€).

 

 

WAVE ROCK HOTEL, 2 Lynch Street, Hyden

Le 3ème hébergement possible est dans la petite ville de Hyden. L’ancien motel est devenu un hôtel qui offre 55 chambres dont des suites luxueuses avec spa, une piscine et 2 restaurants!
Chambre double à partir de 155 AU$ (96€).

 

A Voir:

 

– THE WAVE ROCK

C’est une formation rocheuse dont le nom provient de sa forme qui ressemble à une grosse vague prête à casser qui se serait soudainement transformée en pierre!
Elle mesure 15m de haut sur 110 de long et je vous assure que ça donne une bonne impression de ce peuvent ressentir les surfeurs sur ces vagues gigantesques telles que celle de Belharra (entre autres…) au pays basque!
Une impression encore plus accentuée par des stries verticales de couleur qui lui donne du relief. Ces stries, créées par des algues et des champignons microscopiques changent de couleur avec la lumière et la saison pour couvrir toute la gamme des ocres jusqu’au noir…
Par contre, j’ai été déçue par l’exposition nord-sud de la vague qui n’est donc jamais éclairée par le lever ni le coucher de soleil. Il y en a toujours une partie à l’ombre et c’est un sacré challenge pour réussir une belle photo avec le peu de recul… C’est le matin ou pendant l’hiver quand le soleil est plus bas que les couleurs sont les plus belles…

 

 

Mais la vague n’est qu’un pan d’un énorme rocher et je vous conseille vivement de prendre l’échelle qui est sur son extrême droite pour aller surfer sur le sommet de la vague. On arrive sur un énorme bloc de roche qui offre un panorama à 360° sur les alentours qui est juste époustouflant d’immensité!

 

 

Etonnamment, il y a des arbres qui ont poussé sur la roche! On voit des touffes de végétation par-ci, par-là, de nombreux autres rochers et surtout un étonnant petit mur de pierres tout autour: the CATCHMENT WALLS: un mur de retenue d’eau de pluie.

 

 

… qui la draine jusqu’à un réservoir d’eau potable pour la ville d’Hyden. Un petit mur a d’abord été installé en 1928 puis il a été agrandi jusqu’à mesurer près de 2,8 kms de longueur. Il récupère plus de 45% des pluies et 80% lors de gros orages!
Si la ville dispose maintenant d’un 2ème réservoir plus grand, celui-ci est toujours utilisé et il est interdit de s’y baigner ou d’y jeter le moindre détritus!

 

 

– WALK TRAILS

Il y a 5 sentiers de randonnée à parcourir qu’on a enchainé, depuis la vague, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour tout voir. Ils sont tous bien signalisés et il n’y a qu’à suivre les flèches…

Plan-Trails.pdf

 

Et on a visité:

 

HIPPO’S YAWN

Ce rocher qui marque l’entrée d’une large grotte peu profonde ressemble à une tête d’hippopotame qui baille d’où son nom…

 

 

On croise beaucoup de lézards en chemin et même de jolies perruches roses dans les arbres. Il parait qu’au printemps, il est fleuri de minuscules orchidées…

 

 

Après avoir traversé la route, juste avant le début des bungalows du Wave Rock Resort, on tombe sur une carcasse de voiture ancienne installée sur une butte. Œuvre d’art, message? On n’a jamais su…

 

 

SALT POOL, Wave Rock Road, near Wave Rock Resort and Lake Magic, Hyden

On s’est rendu compte bien après que peu de gens connaissent l’existence de cette piscine d’eau salée construite par Denis Collins, réputée secrète et pourtant libre d’accès. En gypse, 20m de diamètre pour 6 de profondeur, elle est si salée qu’on s’y trouve comme en apesanteur sans pouvoir s’enfoncer dans l’eau exactement comme dans la Mer Morte! Ses vertus thérapeutiques seraient encore plus grandes que celles de la Mer Morte… Une expérience à ne pas rater!

Quand on y arrive, il n’y a personne qui se baigne et l’eau, bien que turquoise, est opaque, un peu cotonneuse, sans aucune visibilité. C’est un peu intrigant même si on peut être sûr qu’avec une telle salinité, aucune bête ne pourrait y vivre…
On ne prend pas la peine de mettre un maillot et on se jette à l’eau dans le plus simple appareil. Elle est douce, très chaude… Impossible de nager parce qu’on flotte trop mais on s’y sent vraiment bien. Il ne faut pas y rester trop longtemps, dommage (!) et il faut bien se rincer à l’eau douce (douche disponible sur place) pour ne pas se transformer rapidement en statue de sel!
Mon conseil: y aller au coucher du soleil, après une journée de marche pour un effet détente absolu!

 

 

Une passerelle en bois, au milieu d’un paysage désolé, nous ramène sur la route et le Lake Magic.

 

 

LAKE MAGIC

Avant de voir le lac, on aperçoit d’abord sa clôture… Sur le même style que celle qui entoure le Caravan Park mais, avec des émeus qui remplacent les kangourous…

 

 

Le lac est en grande partie asséché. Il s’est installé sur une base de gypse, il n’y a donc aucune vie marine et son aspect lunaire n’invite pas à la baignade! Les différentes teintes changent de couleur en fonction de la lumière au grand bonheur des photographes.

 

 

On passe ensuite devant l’aéroport de Wave Rock qui ressemble plus à un petit aérodrome de campagne. Complètement désert et fermé, il donnait l’impression de ne pas être opérationnel…

 

 

Le retour au Caravan Park se fait au milieu d’étendues de sel éblouissantes d’un côté et d’une forêt de l’autre.

 

 

– WILDFLOWER SHOPPE, Wave Rock Road, Hyden

Juste avant Wave Rock Rd, sur la droite, ce complexe abrite: le Visitor Centre, un café, un musée de la dentelle: THE LACE PLACE, un musée de soldats miniatures: MINIATURE SOLDIER MUSEUM, un village de pionniers: PIONEER TOWN et une réserve animalière: Wave Rock Wildlife Park qui fait peine à voir tant les animaux ne sont pas dans des milieux favorisés… Le genre d’endroit que je boycotte parce qu’en plus de desservir la cause animale, il porte préjudice à des endroits plus soucieux du bien-être de leurs animaux…

 

– MULKA’S CAVE, Lovering Road, Hyden

Il faut prendre la voiture pour aller voir cette intrigante grotte à presque 20 kms au nord de Wave Rock.
Dans un paysage de rochers, la grotte de Mulka est facile d’accès. Il suffit de prendre la passerelle qui y mène et de bien baisser la tête en entrant!!!
Si l’intérieur de la grotte est rudimentaire, les peintures rupestres sur les parois sont réputées exceptionnelles!
On n’en compte pas moins de 452 dont 313 empreintes de mains! Il faut attendre un peu que les yeux s’habituent à la lumière ambiante pour les distinguer car elles sont bien moins visibles que je ne le pensais…
Il y a beaucoup plus de mains gauches et elles sont situées à une hauteur quasi inaccessibles pour un humain de taille normale! Ces empreintes qui auraient au moins 6000 ans d’après une datation au carbone 14 seraient-elles celles de géants gauchers?
D’après la légende aborigène, cette grotte serait celle de Mulka, un géant né d’une mésalliance entre différentes tribus. Damné dès la naissance, il serait né avec un fort strabisme convergent qui l’empêchait de chasser et l’aurait banni. Réfugié dans cette grotte, il serait devenu cannibale et la terreur des environs avant d’être finalement chassé et tué aux environs de Dumbleyung…

 

 

– HYDEN

Peu de choses à visiter dans Hyden à part cette étonnante collection de sculptures qui raconte la vie des locaux depuis les temps anciens jusqu’à l’arrivée des premiers touristes dans les années 1970… Elles ont été fabriquées avec des pièces de machines anciennes et représentent des professions ainsi que des habitants remarquables de la ville comme ce révérend qui prêchait la bonne parole dans les environs sur sa moto BSA!

 

 

36h et 2 nuits nous auront été suffisantes pour découvrir tout ce que Wave Rock et ses alentours ont à offrir et le surlendemain, on reprend la route vers la côte…
Si Wave Rock est la « vague » la plus connue, elle n’est pas unique et il y en a 5 autres, beaucoup plus secrètes… A ne pas manquer pour les amoureux de ce genre de formations…

 

Note: comme dans tous mes articles, les prix convertis en euros sont calculés au taux du jour où l’article est écrit et sont arrondis à l’euro supérieur ou inférieur. Ils ne sont donnés qu’à titre indicatif…

 

 

Partagez...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.